le bistrot des apiers 2

phacelia tanecifolia et abeilles frere adam

phacelia tanecifolia et abeilles frere adam

Tres occupé le capitaine est sur le pont des surmortalités d’abeilles….

Oui,30% de perte depuis la mise en hivernage,ca fait mal,c’est jamais arrivé chez nous,ca a crée une crise qui nous a beaucoup inquieté ,puis l’analyse nous conduit à les expliquer ainsi:10%de perte normale+10%due à une mauvaise preparation à l’hivernage,meteo fraiche et abeilles restées trop tard en saison sur la zone de haute montagne,concurence et surconcentration de ruches en montagne,attirés par lesMAE mises en place..(il faut absolument decoupler les aides à l’apiculture des pratiques de transhumance).+10% due à la quantité de varroas restant apres le traitement d’été…donc pour moi,tout s’explique mais je trouve tout de meme inquietant la quantité de ruches mises en jachere (essaims prets à succeder)pour soutenir les ruches de production,on arrive à une pour une chez certains!comme les reines(12mois de vie maxi!!!),je suis aussi navré de voir les jeunes perdre les trois quart de leur ruches car le systeme les poussent à avoir trop de ruches par rapport à leur experience,l’apprentissage est tres long et doit etre tres progressif(les anciens disaient qu’il fallait avoir gagné un peu d’argent avec ses ruches pour envisager la  poursuite  des investissements)sans compter que quand on en a moins on s’en occupe mieux,et que le nectar disponible est plus abondant par colonie…(necessité de repartir intelligement les ruches sur les territoires)

22/23janvier:stage apiculture bio vraiment sensas, groupe bio et conventionnel ,oui les apiculteurs se serrent les coudes pour faire cause commune dans le sauvetage de leurs petites cheries

Jeunes fascinés par le message des anciens,… »c’est pas moi qui est changé l’abeille mais l’abeille m’a  changé » Oui il faut sans cesse s’adapter .

On instera jamais assez qu’une intervention sur ruche c’est sans stress,sans trop de fumée,et sans tout chanbouler,du respect de la douceur…

Quelques espoirs solides dans la lutte antivarroa avec 2 huiles essentielles,par brouillage olfactil du nez du varroa dans sa recherche de larves d’abeilles pour se reproduire(protocole du Dr gilles Grosmond),petit probleme de support pas cher et recyclabe à trouver(balsa,peuplier ou sapin?) inconvenient:ne pas utiliser si hausse.

Autre info web:le meilleur combustible à enfumoir serait le BRF de hetre seché(seul autorisé en fumage d’aliment pour l’homme),et le meilleur allumeur:l’aiguille de pin

Autre nouvelle moins rejouissante:160pesticides retrouvés dans de l’eau de pluie!!les sentinelles ont des vertiges!

Il semble que se confirme le sentiment que j’exprimais l’annee derniere,sur notre abeille devenue plus puissante mais plus fragile,se fatiguant plus vite,dans une diminution de sa durée de vie,reines vite usées ect..

Toute cette hybridation(importations d’abeilles) a developpé une jolie soupe de virus(20),prete à faire s’effondrer la grappe à la moindre faiblesse(mise en hivernage baclée,varroas survivants aux traitements,carences oligos ou proteines par secheresse ou deluge,pollution diffuse usant la fragile athlete)

Quelques recettes pas trop cheres à experimenter:

 Abreuvoirs ,eau ph 6,5 ideal +oligo,argile bentonite ad lib ,goutte essence naturelle de thym dans sirop avec oligos voire kefir eau,tisane d’ortie ,pate proteinée pour aider les plus faibles(levure de biere/oligo/sucre glace)tous les eleveurs vous diront que  pour produire quelque chose il faut bien soigner et avoir un suivi bien organisé

Cote varroa si besoin le flash formique a 60% en saison ou oxalique en arret de ponte semble nettement superieur quand le grand menage est necessaire(rapport cout benefice residus)

Les experiences entre telephones portables et ruches doivent etre rapportées,il semble qu’ on assiste parfois à des phenomenes plus que curieux…

L’emplacement des ruches par rapport aux champs magnetiques semble egalement fort instructif (reseau de hartman entre autres)

Une poignée de menthe fraiche semble eloigner les fourmis dans les nourrisseurs(à confirmer) ,fougere  aigle à tester?

L’importance de la qualité de la cire se confirme ,ca va bientot donner envie de recycler tout soi meme(du coumaphos dans la cire bio?ca va pas ca!d’ou vient il?)

Pour conclure je dirais qu’il nous faut revenir à l’essentiel :air,eau, terre qu’il nous faut arreter d’agresser cette planete,avec des pollutions aussi inutiles que nuisibles,(guerres,boulimie energetique,molecules nouvelles jetées dans l’atmosphere…),à ce moment là oui les abeilles s’adapteront comme elles l’ont toujours fait et nous montrerons encore une fois le chemin..

Publicités

One Response to le bistrot des apiers 2

  1. D'HAENE alain dit :

    Salut les amis,
    La ruche « ardechoise » qui nous a suivi jusque dans nos pyrénées se porte bien ainsi que sa descendance…
    Et nous aussi !
    Content d’avoir quelques échos des amis que nous n’oublions pas.
    Bises
    Alain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :