bistrot des apiers ( 2014 le retour)

septembre 15, 2014

ecrit le 18 juin:Apres 2 années pas terribles,allons nous vraiment pleurer cette année?il faut dire que c’est pas tres bien parti pour 2014…on sera  bientot fixé

absence de miellée ce printemps,magré un bon hivernage avec des pertes minimum,un bon demarrage sur mars avril,le vent, le froid et le sec nous ont gaté en mai et juin

ca ne rentre pas et on ne peut rien y faire,c’est le coté aleatoire de la production de miel sous nos lattitudes!

Face à l’adversité comment conserver des abeilles en bonne santé,car on sait bien qu’une colonie affamée dans une ruche trop grande à toutes les chances de tomber malade

Donc  je ressere,en enlevant la hausse pour nourrir si il le faut et si le couvain est trop mosaiqué je remere au plus tot,ca assainit(arret de ponte)et on repart sur une colonie qui a un avenir car si le couvain n’est pas nickel il n’y a pas de recolte possible.

j’ai fait assez peu d’essains au printemps,mis à part 2 douzaines de nucleis(haussette 5cadres) avec des cadres de hausse pondus,et un remerage des ruches sans avenir,je pense m’y mettre apres la recolte en juillet aout pour preparer l’année prochaine,divisant les ruches à reine trop agée en 2 ruchettes 5 cadres avec une cellule elevée sur des reines tres saines

Il faut donc toujours elever beaucoup…et du coup nourrir!

Notons aussi l’arrivée fulgurante du cynips(insecte parasite) sur les chataigners,ca reduit beaucoup le nombre de fleurs et c’est tres inquietant pour la production de miel et de chataigner,à suivre mais ca va aller vite!

bee aster

bee aster

Au 30 aout il n’y a pas eu de miracle et voilà donc une année à oublier au plus vite,petite recolte de miel,catastrophique en montagne,3° en juillet le matin!mais j’ai bien profité de l’eté pour faire des ruchettes,car les populations etaient enormes

On les a mis au boulot pour preparer l’année prochaine avec des jeunes reines ,la difficulté est de choisir les reines à remplacer quand tous les couvains sont jolis!j’en ai donc garder pas mal mais je reunirai surement à l’automne et au printemps ..une idée à creuser serai de garder l’hiver les vielles reines en haussette pour les remerer en mai et avoir un nuc tout pret à utiliser?.à suivre en attendant on nourrit et on deparasite les varroas,dejà assez actifs ces petits salopards!

Cette année m’a fait prendre conscience de l’importance du bon timing dans la pose de la 1ere hausse,les ruches sont plus ou moins developpées et on peut avoir tendance à poser une hausse trop tot car on ne passe pas tous les jours.

Le resultat  c’est une ruche coupée dans son elan et qui va se retrouver decalée pour profiter de la miellée à venir,je teste donc un coussinet en film isolant double bulle aluminisé de la taille du fond de nourrisseur couvre cadre que j’intercale entre corps et hausse laissant le passage si besoin vers la hausse mais gardant la chaleur du couvain.De plus ce coussinet laissé en fond de nourrisseur en hiver renforce l’isolation du haut de la colonie dimension 38 par 38cm puis vide air 5cm puis un 43 par 50cm sous le toit tole,toujours en double bulle double aluminium que je decoupe dans un rouleau de 150 ,j’ai abandonné le liege que les fourmis me le detruisait.

bon hivernage à tous…

cardon

cardon

moisson du web:

lien passionant sur le management holistique  http://www.savoryinstitute.com/ et la lutte contre la desersification

le site holzer permaculture    http://www.krameterhof.at/cms60/index.php?id=151

pas mal non plus!

http://www.itab.asso.fr/index.php

librairie apicole;merci anne! http://strathconabeekeepers.blogspot.fr/2012/06/beekeepers-library.html


traitement d’hiver bistrot des apiers

janvier 27, 2011

salut et bonne année

Une semaine de beau temps vers mi janvier temperature entre 10 et 15°c, et on fonce aux ruches pour le traitement à l’acide oxalique,idem à celui que j’avais decrit l’année derniere,sauf que cette année les abeilles sont en pleine forme et nous avons moins de 1 % de pertes,ca fait plaisir de les voir bien peuplées,tres peu de colonies faibles.

Par contre de telles populations ont bien consomé et on a du nourrir environ 25% des ruches entre 2 et 4kg chacune avec du sirop non dilué tout simplement ,les reines démarrent leur ponte,avec les premières petites rentrées de pollen!

Depuis le froid a repris,j’ai été compter sur les plaques sous le plancher queques chutes de varroa qui sont entre 20 et 100 varroas par ruche sur rucher sedentaire 10 jours apres le traitement,je pense que se sera plus sur les ruchers transhumants…

En attendant que ca se rechauffe on fait du bois,pour refaire un peu le stock de bois de chauffe,j’en profite aussi pour filer quelques cadres,pour preparer la saison qui arrive…@+


bistrot des apiers 6 (mise en hivernage)

novembre 26, 2009

C’est ma tournée,toutes les ruches ont recu le traitement à l’acide oxalique,j’ai profité de l’arrét de ponte et de temperature ad hoc(entre 10 et 15°),pour m’occuper de ce petit  salopard de varroa,you’re a killer villefly! me disais je en distribuant dans chaque intercadre occupée par les abeilles 5ml d’un sirop 50/50 contenant 45g d’acide oxalique,donc 625g sucre,625g d’eau et 45 g d’acide oxalique dydrate en poudre(il faut une balance de precision à 1g)donc:une ruche occupant 5 cadres:25ml,occupant 7 cadres:35ml…ect…

L’ouverture doit etre brève,pas question d’aller déranger la colonie plus de 30 secondes,les chutes de varroas devrait s’etaler sur 15 jours et on espere une efficacité de 99%(nous utilisons ce traitement depuis assez longtemps,il marche bien sauf sur colonies trop faibles qui ne s’en remettent pas,dans ce cas l’amitraze semble plus appropriée à cette saison.

J’ai eu quelques pertes dans certains ruchers qui n’avaient pas ete controlés apres le formique,difficile de faire la part des choses entre la perte de la reine suite au formique ou l’effondrement par varroa car le formique n’est pas tout a fait efficace avec 2 voir 3 passages(effondrement=pas d’abeilles mais plein de miel),en tout cas je suis sur d’une perte de 9% des reines avec 2 passages sur 75 ruches,pas tres au point !! Ca marchait un peu mieux avec le thymol,mais plein d’inconvenients egalement :’hyperventilation epuisante,pollution des cires,désertions…

J’ai aussi 10 % des ruches qui sont faibles,j’ai relogé certaines en ruchettes et là je comprends pas, les nourrissements stimulants dans l’été n’a pas suffit?reines leurrées par une importante population de vieilles abeilles?baisse de l’immunité,manque de popus,pourquoi?je ne suis pas le seul à observer les memes symptomes,quelque chose nous echappe???

je me demande si on va pas etre obligé de changer les reines tous les ans sur les ruchers sédentaires,donc bouleau en plus ce qui est le constat de beaucoup d’apiculteurs:de plus en plus difficile!

C’est donc la fin de la saison,inch allah pour l’hivernage,n’hesitez pas à laisser des commentaires,je vous repondrai(libre et gratuit,ca change de la profitation ambiante non?)

J’ai mis pas mal de liens en ligne,prenez vos marques quand ca vous plait car j’en supprime regulierement,surtout ceux qui ne sont pas actifs, à+